Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Des mobilisations victorieuses sans mouvement social. La construction de la cause de l’homoparentalité et sa traduction législative en France (1986-2013)

Abstract : Cette thèse porte sur la construction de la cause de l’homoparentalité en France. Elle retrace le processus politique qui a conduit à son institutionnalisation, depuis l’émergence de cette question à la fin des années 1980 jusqu’à sa traduction en droit en 2013 avec l’adoption de la loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples homosexuels. Située au croisement de la sociologie des mobilisations et de la sociologie de l’action publique, cette thèse s’emploie à analyser les mobilisations qui ont conduit au succès politique de la cause homoparentale. Malgré l’absence de mouvement social, le peu de personnes mobilisées et la forte illégitimité de l’homoparentalité dans les années 1990, la thèse montre que le déploiement de mobilisations dans les champs associatif, académique, judiciaire, médiatique et politique, a conduit à l’institutionnalisation de la question homoparentale dans ces différents espaces et une transformation relativement rapide des représentations et des règles juridiques de la parenté. L’analyse de ces mobilisations sectorielles permet de dégager ce que la construction du problème homoparental et les solutions adoptées par le législateur doivent aux formes de mobilisations qui l’emportent et aux dispositions de celles et de ceux qui les produisent.This thesis focuses on the construction of the cause of gay and lesbian parenthood in France. It traces the political process that led to its institutionalization, from the emergence of this issue in the late 1980s to its translation into law in 2013 with the adoption of the law opening marriage and adoption to homosexual couples. Situated at the intersection of the sociology of mobilizations and the sociology of public action, this thesis seeks to analyze the mobilizations that led to the political success of the homoparental cause. Despite the absence of a social movement, the small number of people mobilized and the strong illegitimacy of gay and lesbian parenthood in the 1990s, the thesis shows that the deployment of mobilizations in the associative, academic, judicial, media and political fields led to the institutionalization of the same-sex parenting issue in these different spaces and to a relatively rapid transformation of the representations and legal rules of parenthood. The analysis of these sectoral mobilizations allows us to identify what the construction of the homoparental problem and the solutions adopted by the legislator owe to the forms of mobilizations that prevail and to the dispositions of those who produce them.
Document type :
Theses
Complete list of metadata

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-03402012
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Monday, October 25, 2021 - 3:04:16 PM
Last modification on : Wednesday, October 27, 2021 - 4:00:26 AM

Identifiers

  • HAL Id : tel-03402012, version 1

Citation

Emmanuelle Yvert. Des mobilisations victorieuses sans mouvement social. La construction de la cause de l’homoparentalité et sa traduction législative en France (1986-2013). Science politique. Université Paris-Saclay, 2021. Français. ⟨NNT : 2021UPASU006⟩. ⟨tel-03402012⟩

Share

Metrics

Record views

114

Files downloads

51