Le nouveau paradigme de la caractérisation et modélisation hydrostructurale des sols. Implications dans les sciences agroenvironnementales.

Résumé : Le problème fondamental auquel sont confrontées aujourd'hui les sciences agronomiques et environnementales est bien le couplage interdisciplinaire de leurs modèles avec la pédologie, discipline naturaliste dont l'objet d'étude est l'organisation du sol : L'hydrophysique des sols, la biologie des sols, la géophysique, l'agronomie, la cartographie satellitaire, etc. se heurtent toutes au même problème qui est celui de la relation mécaniste de leur objet d'étude (eau, population microbienne, racines, signaux électromagnétiques, ...) avec la phase solide organisée du sol, sa structure. Cette structure est hiérarchisée en plusieurs niveaux d'échelle d'organisation (particules primaires, agrégats, horizons, pédon) et est variable spatialement, constituant ce qu'on appelle la couverture pédologique. Cette dichotomie entre ces disciplines agroenvironnementales et la pédologie leur enlève toute possibilité d'affirmer la généricité de leurs résultats d'expérience, en laboratoire ou sur le terrain, lorsque ceux-ci dépendent du type de sol. Elle leur enlève aussi la possibilité d'utiliser la carte des sols comme support de spatialisation de leurs résultats. Amener les cartes de sols, avec leur contenu en informations pédologiques géoréférencées, à la disposition des modélisateurs des sciences agro-environnementales est par conséquent un challenge très important à l'heure actuelle ; autant pour favoriser une recherche pluridisciplinaire et concertée des mécanismes d'interaction du monde biologique et humain avec le milieu organisé du sol que pour donner les moyens d'une gestion durable et transdisciplinaire (transparente) des ressources du milieu naturel. Le concept de SIRS-Sols (Système d'Information à Référence Spatiale de l'organisation des Sols) est une réponse à cette problématique. Il est fondé sur une méthodologie de cartographie, caractérisation et modélisation du sol rassemblant deux approches nouvelles présentées ici: i) l'application de l'Approche Systémique à la Pédologie et la physique du sol ; et ii) la caractérisation et modélisation hydrostructurale de l'organisation des sols. Les modèles informatiques Kamel® et son accessoire KamelSoil® ont été réalisés pour assurer ce type de modélisation physique et systémique du sol. Le premier modélise le fonctionnement hydrostructural du pédon, localement, à ses différents niveaux d'organisation hiérarchisés, et globalement, à l'échelle de l'unité primaire de sol. Le second est utilisé pour la transformation des caractéristiques classiques, mesurées ou estimées du sol, en lot des 15 paramètres de la pédostructure nécessaire au modèle Kamel®. Cette méthodologie entièrement nouvelle fournit à la pédologie les outils conceptuels qui lui manquaient jusqu'à présent pour, non seulement organiser et gérer son système d'information en référence à l'organisation hiérarchisée interne et externe des sols, mais aussi pour rendre ces informations pédologiques adaptées au couplage interdisciplinaire avec les autres disciplines des sciences de l'environnement.
Type de document :
Communication dans un congrès
Les séminaires du Centre de Recherche et de Développement sur les Sols et les Grandes Cultures (Quebec), Nov 2008, Quebec, Canada
Liste complète des métadonnées

https://hal-bioemco.ccsd.cnrs.fr/bioemco-00397368
Contributeur : Erik Braudeau <>
Soumis le : dimanche 21 juin 2009 - 22:15:50
Dernière modification le : mardi 24 avril 2018 - 17:20:12

Identifiants

  • HAL Id : bioemco-00397368, version 1

Collections

Citation

Erik Braudeau. Le nouveau paradigme de la caractérisation et modélisation hydrostructurale des sols. Implications dans les sciences agroenvironnementales.. Les séminaires du Centre de Recherche et de Développement sur les Sols et les Grandes Cultures (Quebec), Nov 2008, Quebec, Canada. 〈bioemco-00397368〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

131