Les nouvelles situations d'intermédiation territoriale : l'exemple des quart-lieux périphériques (espaces de coworkation) - Géoarchitecture : Territoires, Urbanisation, Biodiversité, Environnement Access content directly
Journal Articles Géographie, Économie, Société Year : 2021

"The New Situations of Territorial Intermediation: The Example of Peripheral Fourth Places (Coworking Spaces)"

Les nouvelles situations d'intermédiation territoriale : l'exemple des quart-lieux périphériques (espaces de coworkation)

Abstract

As a large part of their work is done outside the designated timetable and physical space of their companies, a growing number of knowledge workers are being freed from geographical constraints. Digital nomads have a lifestyle which is disconnected from a place of production (their activities do not depend on physical location). Third-places (coworking spaces, fab-labs), offering an in-between individual space and workspace, have met this occupational phenomenon and are often chosen by digital nomads. Fourth-places have recently developed, which specify in hosting digital nomads from around the world who join them for short-term periods of residential mobi- lity. Offered to independent location workers and based on digital independence from intermedia- ries, those places might favour a form of going back to territorial integration/re-territorialisation. Gathering activities mixing « work - home life - tourism », those spaces give birth to new practices catalysing economic activities and seem to enhance territorial dynamics (social innovation, local development of territories). Under these schemes, territories do not escape a potential exploita- tion on the part of fourth-places managers and users. The places under study here are found in territories remote from big cities and benefitting from tourist attractions. They represent an array of territorial intermediation on the intraterritorial level: by favouring exchanges between digital nomads and the territory, by connecting digital nomads and fourth places to a cultural and digital community and by entering international global logics.
Un nombre croissant d’individus, travailleurs du savoir, deviennent géo-indépendants. Une majeure partie de leur temps de travail se déroule en dehors du temps et de l’espace où ils sont formelle- ment employés. Ces nomades numériques adoptent un mode de vie sans contrainte géographique liée à un lieu de production. Leurs activités sont a priori a-territoriales. C’est pour répondre à cette situation professionnelle que les tiers-lieux (espaces de coworking ou fablab) privilégiant l’intermédiation entre espace individuel et espace de travail, sont souvent choisis par les travail- leurs numériques. Un autre type de lieu se développe désormais, qualifié de « quart-lieu ». Les quart-lieux sont ces lieux qui proposent les atouts des tiers-lieux mais qui offrent l’originalité d’être ouverts à des nomades numériques venus d’ailleurs et qui s’installent pour y travailler dans le cadre d’une mobilité résidentielle temporaire. Fondés sur la désintermédiation numérique et proposés à des travailleurs mobiles et a priori déterritorialisés, ces lieux favoriseraient-ils une forme de re- territorialisation ? Ces espaces et lieux qui regroupent des activités mixant « travail – domicile – tourisme » engendrent l’émergence de nouvelles pratiques qui catalysent les activités économiques et peuvent accentuer les dynamiques territoriales (innovations sociales, développement local des territoires), mais ne sont pas exempts d’une certaine forme d’instrumentalisation des territoires de la part des gestionnaires de ces lieux et leurs usagers. Parmi ces lieux, ceux étudiés spécifiquement se développent dans des territoires relativement éloignés des métropoles bénéficiant bien souvent d’attraits touristiques. Ces lieux constituent ainsi des situations diverses d’intermédiation territoriales qui sont analysées : à un niveau intraterritorial en favorisant les échanges entre les nomades numériques et le territoire, à un niveau interterritorial aussi en reliant les nomades numériques et les quart-lieux à une communauté (culturelle et numérique) et rentrant dans des logiques internationales et globalisées.
Fichier principal
Vignette du fichier
New Territorial Intermediation Situations.pdf (538.72 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03517290 , version 1 (01-12-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03517290 , version 1

Cite

Florence Gourlay, Claire Mahéo, Julie Pasquer-Jeanne, Clément Marinos, Christine Petr. Les nouvelles situations d'intermédiation territoriale : l'exemple des quart-lieux périphériques (espaces de coworkation). Géographie, Économie, Société, 2021, 23 (1), pp.31-52. ⟨hal-03517290⟩
90 View
16 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More